PEROU (du 16 mai au 13 juin)

A notre arrivée à Lima, toute la famille est impatiente de voir « tonton Gilles ». Il nous attend à l’aéroport et est plus fatigué que nous avec ses 7 heures de décalage horaire et son long voyage depuis Lorient.

img-8304-1.jpg

 A Lima, la première impression est l’insécurité. Ici, tout le monde se barricade ! Certains habitants nous disent de faire attention dès le soir tombé ! Cette insécurité existe d’ailleurs dans toutes les grandes villes.

img-6661.jpg

Dans chaque ville traversée, Il y a des policiers dans les quartiers touristiques.

img-7199.jpg

Les quartiers sont soit fermés par des grilles, soit surveillés par des vigiles nuit et jour...bonjour l'ambiance...

img-7261.jpg

La deuxième impression est cette sensation de tristesse et de lourdeur avec un ciel très bas et très gris. Cette grisaille est due à une brume marine, «  le garua », et est présente plus de la moitié de l’année. Elle donne à la ville ce petit air triste.

img-6622.jpg

Et pourtant, il faut prendre le temps de découvrir cette capitale qui recèle au contraire bien de la couleur. Nous, nous avons été séduit…Nous commençons notre visite de la ville par la Plaza de Armas, bel ensemble architectural avec ses bâtiments coloniaux,

img-6633.jpg

La Cathédrale

img-8357.jpg

En flânant, certains bâtiments nous surprennent par leur beauté et leur couleur,

img-8308-1.jpgimg-8318-1.jpgimg-8326-3.jpgimg-6636.jpgimg-8327.jpg 

 

 

               














Certains ont des fresques incroyables

  img-8332.jpgimg-8329.jpg

             
















Et certaines églises se sont aussi mises à la couleur. ça lui va bien vous ne trouvez pas ?

img-8323-4.jpg

Nous nous étions promis de nous revoir à Lima après le Vietnam et le Cambodge ! Nous avons retrouvé la famille Michalec à la fin de leur tour d’Amérique du Sud et à un mois de leur retour en France… autour d’un bon ceviche ! 

img-6704.jpg

A l’aventure et bien serrés à six dans la voiture de location, nous partons en direction d’Arequipa en suivant la « Panamerica Sur », l’autoroute du Sud. En trajet, nous croisons de nombreux bidonvilles - déjà aperçus à Lima – et constatons l’extrême pauvreté de nombreux péruviens.

img-6715.jpgimg-7158.jpg

Le premier arrêt sera la petite ville de Lunahuana, assez touristique avec de nombreuses activités sportives. La petite place est très belle avec son église et ses montagnes pelées.

img-6767.jpgimg-6768.jpg

Un peu plus au sud, on rejoint Paracas, un petit port de pêche et point de départ pour les « Islas Ballestas », des gros rochers au large à la faune exceptionnelle et célèbre pour son gouano.

img-6826.jpgimg-6865.jpg

En chemin pour les îles Ballestas, nous apercevons le GEOGLYPHE DU CANDELABRE, que certains associent aux lignes de Nazca.

img-6827.jpg

Après plusieurs centaines de kilomètres depuis Lima dans un paysage de poussière, la RESERVE DE PARACAS est une surprise pour nous, un désert au bord du Pacifique avec le petit village de pêcheurs  de Lagunillas

img-6914-1.jpg

On profite d’être seuls au monde au milieu de ce désert inattendu…bon, Gilles doit persévérer dans le saut !

img-6948.jpg

Plus loin, des  falaises offrent des vues étonnantes sur l’océan Pacifique. 

img-6958.jpg

On continue dans le sable avec l'incroyable oasis de HUACACHINA, entouré de hautes dunes. Sommes-nous toujours au Pérou ? On a l'impression d'être au beau milieu du Sahara !

img-7024.jpg

img-7102.jpg

ça y est, nous montons en altitude. Arequipa, à 2350m, est une jolie ville située au pied du volcan  El Misti (5822m) avec des magnifiques édifices en sillar, une roche blanche qui lui vaut le surnom de « Ciudad Blanca », la ville blanche.

img-7207.jpgimg-7225.jpg

Le monastère de Santa Catalina nous rappelle un peu l’Espagne avec ses chaudes couleurs.

img-7281.jpgimg-7315.jpg

 Sa gigantesque et merveilleuse cathédrale a été détruite et reconstruite plusieurs fois suite à des séismes.

img-7195.jpg

Les péruviens doivent vivre avec les séismes, il y en a eu beaucoup car le Pérou est situé à la jonction de deux plaques tectoniques. Des simulations de séismes sont même organisées, comme ce 31 mai à 10h où les habitants devaient se rassembler au milieu de la route sur le cercle prévu à cet effet. Nous sommes arrivés trop tard !!

img-8026.jpg

Dans de nombreux établissements récents, on aperçoit cette petite affiche nous assurant que nous sommes en sécurité !! Pour la petite histoire, une semaine après notre départ d'Aréquipa, un tremblement de terre de magnitude 6,3 a secoué la ville...

img-6814.jpg

Par contre, sur cette route-là, le sommes-nous vraiment ?

img-8106.jpg

Nous continuons notre ascension en passant par le Canon de Colca. Après avoir traversé l'altiplano, nous franchirons un col à 4900m d'altitude...Quelles sensations ? le souffle court, un peu mal au crâne et les pas deviennent lourds et pénibles...on a l'impression de marcher sur le toit du monde. 

img-7322.jpg

A l'approche du canyon de colca, mous admirons ces incroyables terrasses à flanc de montagne.

img-7416.jpg img-7474.jpg

Ici, beaucoup de péruviennes ont encore des vêtements traditionnels de multiples couleurs.

img-7467-1.jpgimg-7388-1.jpgimg-7424.jpg

Après 10h de bus « local », « il y aura un arrêt pour déjeuner », nous avait-on dit ! Que nenni … on a dû manger avec les doigts un morceau de viande et quelques patates à même le sac plastique. Et en plus c’était très bon !

img-7524.jpg

Nous arrivons à Cuzco, une ville à 3 326 m d’altitude, passage obligé pour visiter le site du Machu Picchu.

img-7561-1.jpg

On adore son marché animé.

img-7541.jpg

C'est l'occasion de déguster un bon jus de fruit frais !

img-7535.jpg

On a pu assister aux fêtes et aux processions du « Corpus Christi » qui est la fête religieuse la plus importante à Cusco, celle-ci dure 2 semaines. Les statues des Saints arrivent en procession jusqu’à la Cathédrale.

img-8114.jpg 

  img-8112.jpg             img-8123.jpg

















Certains costumes nous montrent que cette fête est aussi  le mélange de deux civilisations

img-8116.jpg          img-8119-1.jpg

C’est aussi l’occasion de danses très colorées sur la Plaza de Armas

img-7930-1.jpgimg-7944.jpg

Et direction le Machu Picchu, la célèbre cité inca. Sur la route, nous traversons des paysages à couper le souffle. C'est sûr, dans cet environnement on se sent tout petit !

img-7571.jpg

Enfin le Machu Picchu, la cité est perdue au milieu de pics montagneux majestueux, à 2 438 m d’altitude.

img-7728.jpgimg-7709.jpg img-7751-1.jpg

Admirez ces cultures en terrasses !

img-7764-1.jpg

Et les édifices construits nous montrent le savoir-faire des incas, les blocs de pierre sont ajustés  au millimètre prés.

img-7783.jpgimg-7679.jpg

Près de Cuzco, dans la Vallée Sacrée, nous découvrons d’autres sites incas, comme Sacsayhuaman. Il ne reste aujourd’hui que des ruines, les espagnols ayant détruit la majeure partie pour construire leur propre maison, ne laissant que les blocs les plus gros. Ici encore, l’ensemble était monumental  et le niveau de maçonnerie excellent !

img-7955.jpg

img-7956.jpg

A Chinchero, les espagnols ont même élevé l’église sur les fondations incas, le but étant de détruire toutes traces de l’ancienne civilisation.

img-7817.jpg

Seules les magnifiques terrasses ont été épargnées, celles-ci ne représentant que des terres agricoles !

img-7828.jpg

Plus loin, les marchés nous offrent leurs couleurs.

img-7806.jpgimg-7860.jpgimg-8013-1.jpgimg-7850.jpg

Nous roulons  et prenons des routes moins touristiques

img-8104.jpgimg-8015.jpg

img-8078.jpg

img-8099.jpg

Pendant notre escapade dans les montagnes, nous serons bloqués par la descente du pèlerinage de Q’oyoriti, fête religieuse avec des rites andins. Les pèlerins doivent grimper 3h dans le froid afin d’atteindre le lieu de fête à … 4750m d’altitude, on peut imaginer la difficulté ! Pendant 3 jours, ils danseront et chanteront avant de descendre près du village d’Ausangate.

cimg2533-1.jpg

Et c’est au moment de la descente que nous décidons de passer, nous resterons bloqués plusieurs heures, observant ces fidèles rentrer chez eux.

img-8060.jpgimg-8053.jpg

On ne peut pas quitter le Pérou sans avoir vu le Lac Titicaca ! et ses iles perchées à plus de 3800m au-dessus de la mer. Les Iles Uros sont des iles flottantes, fabriquées avec des couches de roseaux. Ces iles artificielles étaient habitées par les « Uros », un peuple aujourd’hui disparu. Ces iles très touristiques sont néanmoins étonnantes !

img-8181.jpg

img-8162.jpg

Nous continuons sur le lac en direction de l’ile Amantani, une ile de 4000 habitants. Après une montée TRES lente vers notre logement, nous sommes quand même à 3800m d’altitude ! nous apprécions le déjeuner avec vue sur le lac !

img-8202-1.jpg

L’ile est paisible et très calme, sans aucun engin motorisé

img-8213.jpg

Et les paysages sublimes.

img-8233.jpg

Petit moment sympa passé en compagnie de Sylvia qui nous a hébergés le temps d’un orage tout en dégustant ses délicieux picarones (beignets),

img-8229.jpg

Et enfin, nous terminons par un passage à l’ile Taquilé où coutumes et traditions sont bien présentes. Ici, même les hommes sont en vêtements traditionnels

img-8254.jpgimg-8255.jpg

Le village, au sommet de l’ile offre de belles vues sur le lac

img-8250.jpgimg-8275.jpg

Nous avons passé un mois au Pérou, nous venions voir le Machu Picchu et nous avons découvert une nature incroyable et un pays encore empreint de traditions. Alors que nous poursuivons notre voyage vers l'Argentine, Gilles, après un mois passé en notre compagnie, rejoint sa Bretagne natale ! img-6598.jpg

Le Pérou, c’est aussi de belles rencontres avec le "club des 4", Arturo à Lima, Giuliana à Arequipa, Arnaud Lagadec (un breton quimpérois marié à une péruvienne !) à Cuzco et Jenny à Puno. Ils nous ont accueillis chez eux comme de la famille, nous ont faits connaitre leur pays et nous ont aidés dans la préparation de notre périple.

img-6711.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site